Publié : 4 février 2018

Un paléontologue à l’école (1)

Mardi 30 janvier, Julien est venu parler de son métier de paléontologue aux CM1.
Mais notre maîtresse avait pris soin d’envoyer 4 "reporters du CE1" pour qu’ils racontent à la classe ce qu’ils avaient vu et retenu et aussi pour qu’ils écrivent un article sur notre blog.

Julien n’est pas venu seul : il était accompagné de Justyna, une anthropologue qui nous a aussi rapidement présenté son métier à elle. C’était intéressant !

Julien a illustré sa présentation avec des photos, des vidéos et il a même apporté des fossiles, dont l’un date de 3 millions d’années.

Incroyable ! On "a touché l’histoire" !

Il nous a parlé d’animaux aujourd’hui disparus en Australie qui ont pu être "reconstitués" grâce aux fouilles, aux découvertes d’os et à l’informatique qui crée une image de cet animal jamais vu.

C’était une journée fantastique, surtout pour Mathis, passionné de dinosaures et qui sera peut-être un futur paléontologue.
Il admire Julien depuis longtemps et rêvait de le rencontrer. Son rêve est réalisé !

Du coup, il a fait une surprise à Julien en lui offrant une aubade à la guitare. Il a joué "Des ronds dans l’eau" de Michel Legrand, version classique.
Julien a apprécié.

Répondre à cet article

1 Message

  • Un paléontologue à l’école (1)

    Février 2018, par Pierre Louys (le père de Julien)

    Bravo aux éducateurs et aux élèves qui ont su rapporter les faits avec une grande perspicacité
    Je ne peux que citer Rousseau dans l’Emile :

    "Rendez votre élève attentif aux phénomènes de la nature, bientôt vous le rendrez curieux ; mais, pour nourrir sa curiosité, ne vous pressez jamais de la satisfaire. Mettez les questions à sa portée, et laissez-les lui résoudre. Qu’il ne sache rien parce que vous le lui avez dit, mais parce qu’il l’a compris lui-même ; qu’il n’apprenne pas la science, qu’il l’invente. Si jamais vous substituez dans son esprit l’autorité à la raison, il ne raisonnera plus ; il ne sera plus que le jouet de l’opinion des autres."

    Répondre à ce message